(If you're looking for the english version, it's here)
(Ceci est la traduction française de l'article précédent.)

Fonctionne sur: Solaris, Linux, AIX

Supposons que vous ayiez un processus Oracle qui ait généré un verrou sur votre base de données et n'arrivez pas à le tuer avec une simple commande ALTER SYSTEM KILL SESSION 'sid, serial#'

Il vous suffit alors d'effecuer la jointure suivante entre les tables V$SESSION et V$PROCESS d'Oracle, afin de retrouver le process ID système (spid) qu'il faudra tuer:

SELECT s.sid, s.serial#, s.username, s.osuser, p.spid, s.machine, p.terminal, s.program
FROM v$session s, v$process p
WHERE s.paddr = p.addr;


La colonne spid vous donne la valeur du process ID qu'il faudra tuer avec une commande shell kill -9 spid.

Et voilà!

Rem: Sur un serveur Windows, on utiliserait la commande suivante:
orakill $ORACLE_SID spid

Laissez-moi un commentaire si cet article vous a été utile.

Bien à vous

Nixman