UNIX tricks and treats

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 24 février 2009

Démarrage verbeux de Solaris 10

Note: The english translation of this note can be found here

Par défaut, le démarrage de Solaris 10 se fait en mode silencieux. En d'autres termes, vous ne voyez plus le log de démarrage sur la console.


Ce comportement, issu de l'utilisation de svcadm, peut etre aisément modifié avec l'aide de la commande svccfg.

Mise en place du démarrage verbeux sous Solaris 10:

  # /usr/sbin/svccfg -s system/svc/restarter:default
  svc:/system/svc/restarter:default> addpg options application
  svc:/system/svc/restarter:default> setprop options/logging = astring: verbose
  svc:/system/svc/restarter:default> listprop
...
options/logging            astring  verbose
...

  svc:/system/svc/restarter:default> exit

Retour au démarrage silencieux sous Solaris 10:

  # svccfg -s system/svc/restarter:default
  svc:/system/svc/restarter:default> delpg options
  svc:/system/svc/restarter:default> listprop
  svc:/system/svc/restarter:default> exit


Laissez-moi une note si cet article vous a été utile.

Bonne journée.


Nixman

lundi 12 janvier 2009

Turning on verbose boot logging for Solaris 10

Note: la traduction française de cet article se trouve ici.

By default, the Solaris 10 boot is "quiet" on the console.

This behaviour, stemming from the usage of svcadm, can be found annoying by experienced Solaris sysadmins, used to previous versions of the OS.

This behaviour can be changed with svccfg.

Turn on verbose boot logging for Solaris 10

  # /usr/sbin/svccfg -s system/svc/restarter:default
  svc:/system/svc/restarter:default> addpg options application
  svc:/system/svc/restarter:default> setprop options/logging = astring: verbose
  svc:/system/svc/restarter:default> listprop
...
options/logging            astring  verbose
...

  svc:/system/svc/restarter:default> exit


Remove verbose Solaris boot logging

  # svccfg -s system/svc/restarter:default
  svc:/system/svc/restarter:default> delpg options
  svc:/system/svc/restarter:default> listprop
  svc:/system/svc/restarter:default> exit

Happy computing.

Drop me a comment if this post has been useful to you, or if you see any reason for add-on or modification.

Alternatively, you could also visit a few links to keep me in business ;-)

Nixman

mercredi 13 août 2008

Activer le Net Management de l'ALOM sur serveurs SunFire


Sur les serveur Sunfire disposant d'une interface ALOM en NetMGMT (SunFire V210, V240, T1000, T2000...), il est possible d'accéder au LOM au travers du réseau, via un port RJ45 spécifique, exactement comme via un port série. Il suffit d'activer la prise en charge réseau via les commandes suivantes du LOM:

setsc if_network true
setsc netsc_ipaddr ADRESSE_IP
setsc netsc_ipnetmask NETMASK
setsc netsc_ipgateway ADRESSE_PASSERELLE
resetsc

Ou bien vous pouvez utiliser la commande interactive setupsc.

Note: Il semble qu'il soit impossible de déterminer un mask différent de 255.255.255.0.

Note 2: Pour des questions de sécurité, il est bien entendu préférable d'accéder à l'ALOM via un sous-réseau spécifique.

Ensuite, il suffit de telneter l'adresse ADRESSE_IP précédemment renseignée.

Pour basculer entre le mode terminal et le mode LOM, il faut utiliser les commandes suivantes:

#.               --> bascule en mode LOM

console -f   --> bascule en mode terminal en rw en déconnectant les autres sessions.


Laissez-moi un commentaire si cet article vous a été utile.

Bonne journée.

Nixman

lundi 12 mai 2008

Activating disk cache on a Sun Solaris Server


Works on: Sun Solaris

Solaris disables disk cache by default, which has debatable advantages of data integrity, and definitive disadvantages in terms of I/O performance.

Here are the steps needed to enable the functionality:

# init 1
# format -e
format> cache
format> write_cache
format> display
format> enable
  (if disabled)

Happy computing.

Drop me a comment if this post has been useful to you, or if you see any reason for add-on or modification.

Nixman


mardi 6 mai 2008

Activer le cache disque sur un serveur Sun Solaris


(The english version of this post is here)

Fonctionne sous: Sun Solaris

Dans un souci intégriste ... d'intégrité des données, Solaris désactive par défaut le cache d'écriture des disques durs, au détriment de la performance entrée/sortie des disques.

Voici les étapes permettant de restaurer cette fonctionnalité:

# init 1
# format -e
format> cache
format> write_cache
format> display
format> enable
  (si disablé)

Attention! Effectuer cette manipulation de préférence avant que le serveur ne soit en production, dans la mesure où il faut passer par le niveau d'exécution single user.


Laissez-moi un commentaire si cet article vous a été utile.

Bonne journée.

Nixman

Quelques commandes utiles pour serveurs Sun Solaris


Fonctionne sous: Sun Solaris


- Les serveurs SunFire V2xx (V210, V240, etc...), T1000 et T2000 (processeurs Niagara) possèdent une mémorisation du dernier état de l'alimentation électrique. Il faut cependant activer cette fonctionnalité, qui est bizarrement désactivée par défaut, avec la commande suivante:

/usr/platform/`uname -i`/sbin/scadm set sc_powerstatememory true 

... Sinon, votre serveur ne redémarrera pas automatiquement après une coupure de courant, ce qui est pour le moins fâcheux.

Note: Sur les serveurs SunFire T1000 et T2000 plus anciens (d'avant avril 2007), il n'est pas possible d'utiliser la commande scadm, et il faut passer par la console série, ou l'ALOM en Net Management, et taper la commande suivante: setsc sc_powerstatememory true (Merci à patrickm1 pour cette précision). La procédure d'activation de l'ALOM en NetMGMT est expliquée ici.


- Visualiser les paramètres hardware (température, ventilateurs, etc...)  et pannes matérielles éventuelles :

/usr/platform/sun4u/sbin/prtdiag -v

... Selon le modèle du serveur et le nombre de senseurs, vous pouvez monitorer un nombre de paramètres plus ou moins élevés.


Laissez-moi un commentaire si cet article vous a été utile.

Bonne journée.

Nixman